Gérants d'entreprise : comment redémarrer son activité après un sinistre à la Réunion ?

Gérants d'entreprise : comment redémarrer son activité après un sinistre à la Réunion ?

Une catastrophe naturelle, un dégât des eaux, un incendie ou un acte de vandalisme qui détruit votre entreprise, cela n’arrive pas qu’aux autres. La remise en état de votre outil de travail peut prendre des semaines, voire des mois, et vous coûter très cher. Alors, comment faire pour redémarrer son activité, relancer son entreprise après un sinistre à la Réunion ? L’agence AEA, vous livre des conseils pour gérer au mieux cette période difficile. 


Faites appel à un expert d’assuré à la Réunion 

 

Et le plus tôt sera le mieux ! L'expert d’assuré se chargera de toutes les démarches pour la résolution de votre sinistre. Son rôle sera, entre autres, de  :

  • devenir l’interlocuteur unique de votre assureur ;

  • inventorier et chiffrer les pertes, donc les montants de l’indemnisation. Il s’assure notamment que tous les leviers possibles d’indemnisation prévus par le contrat sont actionnés (les petites lignes que personne ne lit) ;

  • participer aux réunions d'expertises contradictoires, argumenter son chiffrage et négocier avec l’expert d’assurance ;

  • vous présenter les modalités de l’accord trouvé avec l’assurance, pour validation ;

  • s’assurer que les sommes versées sont conformes aux termes de l’arrangement conclu ;

  • vous accompagner dans toutes les phases de la remise en état ou en fonctionnement de votre entreprise.

Bon à savoir 💡: votre assureur ne peut pas refuser que vous fassiez appel à votre propre expert. 

Toujours bon à savoir ☝: la plupart des contrats d’assurance dommage aux biens comprennent une garantie appelée “honoraires d’expert”, qui sert justement à couvrir une partie des honoraires de votre propre expert.

Contactez-nous

 

Prévenez rapidement votre assureur 

 

Il est impératif de vous rapprocher le plus tôt possible de votre conseiller en assurances. En général, la déclaration doit être effectuée dans les 5 jours ouvrés, voire dans les 2 jours pour le vol. Vous trouverez les délais appliqués par votre propre assurance dans votre contrat.

Pour les sinistres les moins impactants, vous pouvez même le faire en ligne sur le site de votre assureur ou intermédiaire en assurance.

La réactivité est le maître-mot après la survenue d’un sinistre à la Réunion, afin que votre agent d’assurance puisse activer le processus d’indemnisation au plus vite, vous donner des consignes sur la prise en charge de votre dossier, vous débloquer des acomptes en cas de dépenses urgentes.

Mettez en place un plan de relance d’activité

 

Une fois votre déclaration à l’assureur et la procédure d’indemnisation lancées, vous allez pouvoir vous consacrer à la question de l’avenir de votre activité professionnelle. Vous devez prioriser et agir méthodiquement, en pensant à la fois au présent (pallier au plus vite) et au futur (pour reconstruire sereinement).

Au niveau pratique, AEA, expert d’assuré à la Réunion, vous conseille de procéder comme suit :

Avant la reprise du travail

  • renseignez-vous auprès de la DIECCTE sur les possibilités de mise en chômage indemnisé de vos employés qui ne peuvent plus exercer leur métier dans votre entreprise, le temps de la remise en état ;

  • si vous êtes locataire, informez au plus vite votre propriétaire. Sachez qu’il a la possibilité de choisir de résilier votre bail, dans certains cas ;

  • faites une liste très exhaustive de vos pertes, avec votre expert d’assuré. Vous seriez surpris du nombre d’éléments fréquemment oubliés par les assurés dans leurs réclamations : petit matériel de bureau, licences, dossiers, PLV (Publicité sur les Lieux de Vente), stocks de consommables, petit mobilier, décoration, et autres ;

  • important : ne jetez rien, sans l’accord de votre expert d’assuré, même les choses insignifiantes (sauf si raison impériale, comme les denrées alimentaires qui présentent un risque sanitaire, et dans ce cas, prenez soin de tout prendre en photo, de même que les justificatifs). Il faudra d’abord qu’il y ait eu au moins une première réunion d’expertise contradictoire, pour constater le sinistre, avant de songer à déblayer ;

  • gardez précieusement tous les justificatifs des frais engendrés par votre réorganisation temporaire et transmettez-les à votre expert d’assuré. Il les compilera pour les intégrer à la réclamation auprès de votre assureur (au titre de la perte d’exploitation, par exemple) ;

  • une fois le point fait avec votre expert d’assuré : laissez-le bosser à votre place, et concentrez-vous sur la reprise d’activité.

     


    Obtenir 30 min de conseils gratuits

Le redémarrage de votre entreprise 

  • ne restez pas seul et faites-vous accompagner par des professionnels pour rétablir votre outil de travail au plus tôt : sociétés de nettoyage, artisans, informaticiens (si perte de données informatiques), etc.
    Faire appel à des professionnels pour la remise en état est incontournable dans ces situations-là, même lorsque les conséquences du sinistre ne vous paraissent pas insurmontables. Des désordres peuvent devenir visibles ou nocifs plusieurs jours après le sinistre, il est donc nécessaire d’agir au plus tôt. Il faut absolument décontaminer après un incendie, assécher dans les règles de l’art après un dégât des eaux, etc. ;
  • favorisez le télétravail, si votre activité le permet ;

  • réorganisez des espaces de travail différents, si une partie des locaux n’est pas détruite. Dans le cas où les bâtiments sont très dégradés et que le site est inutilisable, déménagez vos locaux le temps des travaux ;

  • modifiez temporairement votre offre commerciale : proposez le e-commerce, ou le click and collect, par exemple ;

  • communiquez sur votre nouveau mode d’activité pour que vos clients, partenaires, collaborateurs sachent où vous trouver et comment vous fonctionnez durant cette période transitoire. Pensez également à les rassurer!

  • préservez au maximum votre trésorerie, en réduisant la voilure sur tous les frais habituels. Certes, votre perte d’exploitation est peut être assurée, mais gardez en tête qu’il y a forcément un délai avant de toucher les enveloppes d’indemnisation qui sont dues.

Les conseils d’AEA, expert d’assuré à la Réunion

Une garantie perte d’exploitation vous évitera de vous retrouver dans une situation critique. D’où l'intérêt d’être bien conseillé au démarrage de votre activité, et ceci, pour toutes vos assurances professionnelles.

Faire appel à un risk manager peut également s’avérer très utile. Ce professionnel de la gestion du risque fait un check-up complet de l’entreprise et élabore, entre autres, un plan de continuité d’activité, en cas de sinistre.

Enfin, n’attendez pas d’avoir subi des dommages pour vérifier vos contrats d’assurance. Vous pourriez être surpris de constater que les données ne sont plus à jour. Il est recommandé une fréquence de vérification à minima tous les 6 mois, idéalement tous les 3 mois. Un sinistre bien indemnisé passe par un contrat bien ficelé !


Pour en savoir plus sur comment optimiser ses contrats d’assurance professionnelle à La Réunion, consultez notre page dédiée à l'optimisation de vos contrats professionnels à La Réunion, ou téléchargez directement notre guide.

CTA LB1 Assurances pro téléchargement guide