Comparateur d'assurance professionnelle à La Réunion : 6 pièges à éviter

Comparateur d'assurance professionnelle à La Réunion : 6 pièges à éviter

Assurance RC pro, perte d’exploitation, garantie décennale, couverture complète, protection juridique, mutuelle santé et autres, il existe une multitude d’assurances professionnelles et vous avez du mal à vous y retrouver… Vous souhaitez les comparer et trouver les meilleurs tarifs. Pour ce faire, vous avez à votre disposition plusieurs moyens, dont les comparateurs d’assurance professionnelle à la Réunion. Mais comment bien se servir de ces outils en ligne ? AEA, expert d’assuré, vous indique les pièges à éviter.

1. N’oubliez pas de renseigner tous les champs demandés

Même si ceux-ci vous paraissent inutiles. Le tarif d’une police d’assurance peut être impacté par plusieurs critères tels que :

  • le secteur d’activité : les domaines médicaux ou du bâtiment sont plus exposés que le service à personne, par exemple. Le coût de leurs assurances sera plus important ;
  • la taille de l’entreprise et le statut juridique : un auto-entrepreneur a moins de risques à couvrir qu’une SARL possédant plusieurs sites et qui emploie une centaine de personnes, elle bénéficie donc de tarifs plus intéressants ;
  • le chiffre d’affaires : plus il est élevé, plus vous représentez un risque pour votre assureur, le coût de vos contrats en sera impacté ;

En résumé, le questionnaire doit être complété avec précision et exactitude, car chaque élément est important pour votre contrat d’assurance.

Il faut savoir qu’un comparateur d’assurance professionnelle à la Réunion n’est pas adapté à toutes les entreprises. En effet, certaines activités, la complexité du groupe (holding + filiales par ex), certains risques (industriels et autres), nécessitent du sur-mesure, avec une analyse fine de la situation financière et organisationnelle et une recherche d’optimisations à faire afin de définir le meilleur type d’assurance au meilleur prix.
P.s : pensez également à regarder comment les données personnelles sont traitées ou transmises, sur le site du comparateur.

2. Avez-vous évalué correctement tous les risques encourus par votre entreprise ?

Bien souvent, une dizaine de questions ne sont pas suffisantes pour bien évaluer les risques. Assurer correctement une entreprise nécessite d’aller plus dans le détail.

Si vous avez évalué les risques en-deçà de la réalité, vous risquez d’être mal couvert, en cas de sinistre. Et une mauvaise indemnisation peut avoir de graves conséquences sur la pérennité de votre entreprise.
À contrario, si vous assurez votre activité professionnelle au-delà des risques réels encourus, vous allez payer des primes inutiles.

Le conseil d’AEA, expert d’assuré à la Réunion : afin d'évaluer au mieux les risques auxquels s’expose votre entreprise, faites appel à un risk manager pour l’assurance professionnelle. Ce professionnel fera un audit complet, afin de vous aider à déterminer les risques et les actions de gestion de crise qui en découlent, y compris les assurances adaptées à vos besoins.

Obtenir 30 min de conseils gratuits

3. Ne négligez pas les garanties facultatives

Pour minimiser les prix des assurances, certains comparateurs pourront omettre les garanties facultatives. Ce qui est une erreur et pourrait entraîner de lourdes conséquences pour votre entreprise. Soyez donc vigilant !

Prenons le cas de la responsabilité civile professionnelle : elle est obligatoire pour les professions réglementées (avocats, notaires, médecins, infirmières, architecte, expert-comptable, etc.), et facultative pour toutes les autres professions. Elle est cependant fortement recommandée. En cas de sinistre, il en va de l’équilibre financier de votre entreprise.

Il est donc indispensable d’avoir une parfaite connaissance du rôle de chaque assurance professionnelle en ligne ou non, afin de savoir si elle est indiquée dans le cadre de votre activité professionnelle. Si vous avez un doute, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel indépendant à la Réunion.

Contactez-nous

Notre astuce : faire plusieurs simulations, en ajoutant/retirant certaines garanties optionnelles, pour voir l’impact que cela peut avoir sur le montant des primes globales.

4. Attention aux garanties que vous pourriez payer en double

Un comparateur d'assurance professionnelle à la Réunion ne fera pas forcément la distinction entre des garanties identiques qui pourraient être présentes dans deux contrats. Il vous faut être attentif à ces éléments. Mais êtes-vous sûr de bien connaître les différences, parfois subtiles, entre les multiples assurances ? L’addition assurance RC pro + multirisque pro est-elle, par exemple, nécessaire à votre entreprise ?

Une alternative aux comparateurs, plus exhaustive, mais moins rapide et moins digitale : faire appel à un courtier. Il recueille les besoins de l’assuré et part ensuite en recherche du meilleur contrat correspondant. Le courtier a un devoir de conseil envers son assuré, ce qui peut éviter bon nombre de déconvenues, comme payer deux fois pour une même garantie.

5. Ne vous focalisez pas sur les tarifs des assurances

Ayez toujours en tête que les comparateurs :

  • ne sont pas indépendants, ils travaillent avec des assurances partenaires : ils ont donc tout intérêt à ce que vous choisissiez une des assurances qu’ils recommandent ;
  • ne sont pas exhaustifs. Les comparaisons ne portent donc pas sur la totalité des contrats disponibles sur le marché, mais seulement sur une partie.

Plusieurs critères entrent en jeu dans le choix d’une assurance professionnelle et peuvent impacter sur son coût. Ils peuvent être vitaux pour votre entreprise, dans certaines situations comme par exemple dans le cas de dommages causés. Ne faites pas l’impasse dessus.

N.B. : tarif le moins cher = attention ! Vérifiez si toutes les garanties sont incluses, avec quelles franchises, quels plafonds d’indemnisation, quelles exclusions de garantie, etc.

6. Ne vous décidez pas trop vite !

Avec un comparateur d’assurance pro à la Réunion, vous obtiendrez rapidement un devis : réponse immédiate ou sous 48 h, maximum. Ce n’est pas une raison pour souscrire une assurance professionnelle de suite. Laissez-vous le temps de bien y réfléchir, car l’assurance pro est primordiale pour une entreprise et doit être parfaitement adaptée à votre activité. Gain de temps ne doit pas être synonyme de mauvaise prise de décision.

Piège à éviter : un devis doit être gratuit. Donc si on vous demande de payer pour un devis : fuyez !

Quand faut-il s’y prendre pour se renseigner sur les assurances professionnelles ?

  • Si vous êtes en création d’entreprise : le plus tôt possible, pour vous permettre de démarrer sereinement votre activité, en étant bien couvert.

  • Si vous avez déjà des contrats d’assurance en cours, et que vous voulez modifier vos garanties ou changer d’assureur, vérifiez le préavis que vous devez respecter pour résilier vos contrats (souvent 2 à 3 mois avant l’échéance, par courrier recommandé).

Pour être tranquille et choisir sans précipitation, nous vous conseillons donc de commencer à prospecter 5 mois avant votre date d’échéance de contrat. Voire avant encore, si votre entreprise est “complexe” ou nécessite des garanties particulières. Le conseil d’AEA, expert d’assuré à la Réunion : avant de faire une simulation, prenez le temps de bien calculer la valeur de tous les actifs qu’il y a à assurer (l’immobilier, si vous êtes propriétaire, les aménagements, si vous êtes locataire, la valeur des machines et matériel professionnel, le contenu comme le mobilier, le parc informatique, etc., la valeur de vos stocks, sans oublier tout ce que vous avez acquis en crédit bail…).


Pour en savoir plus sur comment optimiser ses contrats d’assurance professionnelle à La Réunion, consultez notre page dédiée à l'optimisation de vos contrats professionnels à La Réunion, ou téléchargez directement notre guide.

CTA LB1 Assurances pro téléchargement guide