Les 3 questions à se poser sur l'assurance entreprise à la Réunion

Les 3 questions à se poser sur l'assurance entreprise à la Réunion

Comment protéger au mieux votre entreprise ? C’est une question primordiale pour tout chef d’entreprise à la Réunion. Entre responsabilité civile professionnelle, garantie décennale, assurance de biens, de locaux, multirisque professionnelle, et autres, vous vous perdez dans le flot des contrats d’assurance

Pas de panique : nous allons vous aider à y voir plus clair dans les assurances d’entreprise. Pourquoi une entreprise doit-elle s’assurer ? Quelles garanties choisir pour votre entreprise et combien peut coûter une assurance d’entreprise ? sont autant de questions auxquelles nous allons répondre.

Vous allez découvrir que le monde des assurances n’est pas si complexe : il suffit juste d’être bien conseillé !

1. Pourquoi une entreprise doit-elle s’assurer ?

Départ de feu, canalisation qui inonde les locaux, client qui se blesse en magasin, toit qui s’arrache pendant un cyclone, marchandises volées ou qui prennent l’eau, acte de malveillance qui vous oblige à stopper votre activité… ça n’arrive pas qu’aux autres…

Avez-vous envie de perdre le fruit de votre labeur en quelques minutes, alors qu’il existe des solutions à la fois qualitatives et au juste prix pour vous aider à faire face financièrement et à reprendre votre activité au plus vite ? Non, et c’est logique ! Vous ne souhaitez pas non plus que votre activité soit interrompue, ou même perturbée pendant plus de 4 mois, comme dans 7 cas sur 10 lors de la survenue d’un sinistre, avec les conséquences financières que cela implique ? Logique, aussi…

Bon, on arrête là, le but n’étant pas de vous faire peur ! Vous connaissez la solution pour ne pas en arriver à des situations extrêmes : il suffit d’assurer votre entreprise. L’assurer, c’est bien, mais l’assurer correctement, c’est mieux !

Votre entreprise a des besoins spécifiques en fonction du secteur d’activité, des équipements, du matériel utilisé, etc. Les assurances d’entreprise servent ainsi à :

  • protéger vos salariés
  • être remboursé correctement en cas de sinistres, de litiges, de dommages causés à un tiers
  • de faire face à une situation de crise entraînant une perte d’exploitation.

Concrètement, de nombreux sinistres peuvent vous amener à avoir recours à votre assurance d’entreprise. En voici quelques exemples :

  • Vous êtes un ERP (Établissement Recevant du Public), le sol vient d’être lavé et un client chute : vous devrez indemniser le préjudice corporel de la victime ;
  •  Vous avez installé un système de plomberie il y a 5 ans dans une entreprise spécialisée en informatique. Il est devenu poreux, a engendré un dégât des eaux et a détérioré une partie de l’équipement informatique. Votre assurance devra couvrir les dégâts causés, mais aussi le remplacement de l’installation défectueuse ;
  • En tant que professionnel du bâtiment, vous intervenez sur un chantier et causez des dommages aux personnes présentes et à la construction en cours. Vous ferez alors intervenir votre assurance responsabilité civile. 

Même si l’on ne veut pas penser au pire, il est important de s’y préparer. Et l’actualité à la Réunion nous le rappelle sans cesse, surtout dernièrement avec la crise COVID. Donc, comme la peur n’évite pas le danger, il est fortement recommandé, et même parfois obligatoire, de se prémunir des conséquences parfois désastreuses pour une société.

N’ayez crainte : pour trouver les meilleures assurances d’entreprises à la Réunion, vous n’êtes pas seul ! Notre équipe de professionnels est à vos côtés pour vous guider au mieux.

Contactez-nous

2. Quelles assurances souscrire pour votre entreprise ?

Vous l’avez bien compris, il est nécessaire pour une entreprise de s’assurer. Mais alors, quelles assurances choisir parmi les nombreux contrats proposés ? Nous vous détaillons ici les contrats les plus fréquents.

Pour faire simple : il y a des assurances d’entreprise obligatoires et d’autres qui ne le sont pas, mais qui sont très très (voire très) fortement recommandées. Et nous n’exagérons pas !

Les assurances obligatoires

Commençons par les assurances obligatoires. Elles concernent :

  • Les accidents et maladies du travail (AT/MP) : lorsqu’un salarié est victime d’un accident du travail (y compris, un accident de trajet), ou d’une maladie professionnelle, l’indemnisation est possible grâce à cette assurance ;
  • La flotte automobile : tous les véhicules de société doivent être assurés, pour pouvoir circuler, que ce soit pour le transport de personnes ou de marchandises ;
  • La responsabilité civile professionnelle, pour les professions réglementées (médecins, avocats, experts-comptables, etc.). L’assurance RC Pro couvre les dégâts causés lors de l’activité de votre entreprise. Elle englobe : l’assurance des personnes, des biens et tous les dommages causés par l’entreprise dans son exercice, de façon générale ;
  • Les travaux de construction : les professionnels du bâtiment sont dans l’obligation de souscrire une responsabilité décennale. Elle couvre les dommages affectant la solidité de l’ouvrage, durant 10 ans après la réception des travaux ;
  • La responsabilité civile médicale : elle sert à indemniser des tiers, lors de dommages causés par le professionnel, dans le cadre de son activité. Sa souscription est obligatoire pour : 
    • les professionnels libéraux de santé 
    • les établissements de santé
    • les entreprises œuvrant dans le domaine du soin, du diagnostic, de la prévention ou des produits de santé (qu’ils soient fournisseurs, exploitants, ou producteurs).  

Les assurances non obligatoires et spécifiques

En plus des assurances obligatoires, certains secteurs d’activités nécessitent des garanties complémentaires spécifiques, pour une protection renforcée :

  • La multirisque professionnelle qui protège vos locaux, contenu et activité contre les principaux risques communs IARD (Incendie, Accidents et Risques Divers). Elle est souvent rendue obligatoire lorsque l’entreprise est locataire, le bailleur le précise alors dans le bail commercial
  • BTP
  • Evénementiel
  • Transport de matières dangereuses
  • Entreprises de protection des données
  • etc. 

Et l’on voit également émerger des contrats qui vont devenir incontournables pour de nombreuses sociétés, comme les assurances couvrant les cyber-risques, par exemple.

En faisant appel à des professionnels et en externalisant vos sujets d’assurance, vous pourrez bénéficier d’un accompagnement de A à Z pour toutes vos assurances d’entreprise.

Obtenir 30 min de conseils gratuits

3. Combien coûte une assurance d’entreprise ? 

 

Les critères à prendre en compte

Une question cruciale : celle du budget ! Vous vous demandez combien vont coûter toutes ces assurances pour votre entreprise ?

Au préalable, une étude poussée est nécessaire, afin d’évaluer au mieux les garanties nécessaires à votre société.

Plusieurs critères sont à considérer :

  • La taille de votre entreprise
  • Les risques encourus et leur degré
  • Le secteur d’activité
  • Les spécificités de votre entreprise : 
    • est-elle implantée sur plusieurs sites
    • les sites sont-ils sensibles ?
    • est-ce une SCI (Société Civile Immobilière détenue par plusieurs personnes) ? 
    • une holding ? (société mère détentrice d’actions ou de parts sociales d’autres sociétés), etc. 

Tout en tenant compte de vos possibilités financières. 

Par exemple, le budget sera de 1 000 € / an pour une entreprise avec 1 seul site, assurée pour son contenu, ses murs, sa RC et sa perte d’exploitation. Pour des gros sites industriels, avec des besoins spécifiques, le montant des cotisations d’assurance pourra s’élever à plusieurs centaines de milliers d’euros.

Mutualiser et actualiser vos contrats d’assurance : la bonne pratique ! 

Votre entreprise ou votre groupe s’est développé à la Réunion et détient plusieurs sites, magasins, locaux ? Félicitations ! La mutualisation de vos contrats sera intéressante, car cela revient souvent moins cher.

Les besoins précis sont définis en amont, pour ne vous proposer que les assurances nécessaires à l’exercice de votre activité, pas plus ! Un cahier des charges précis est ensuite remis à votre courtier ou à votre assureur, afin qu’il puisse vous soumettre des tarifs sur-mesure. 

Le suivi de vos contrats d’assurance d’entreprise est indispensable pour un budget parfaitement maîtrisé. Il s’apprécie en fonction de votre chiffre d’affaires, de l’activité de votre entreprise, de son évolution (si votre flotte automobile augmente, par exemple). Il s’agit ainsi d’actualiser vos contrats en fonction de la situation de l’entreprise à un moment T. Votre activité évolue à la hausse ? Tant mieux pour vous ! Mais si elle fluctue à la baisse, vos primes d’assurances peuvent aussi être ajustées. 

Quoi qu’il en soit, dans les deux cas, les contrats et primes d’assurance devront être revus avec votre courtier ou votre assureur. Les garanties nécessitent d’être modulées, en fonction du développement de votre activité. Des contrats à jour, vous permettront de payer le prix juste, tout en vous assurant la meilleure couverture possible. L’erreur à ne pas commettre est de sous évaluer la valeur de ses contrats, ce qui peut s’avérer préjudiciable si un sinistre survient.

Dans le monde des assurances, le mot d’ordre est justesse des déclarations et adaptation à toutes les situations et les évolutions de votre entreprise. 

 💡 Notre conseil : Chaque fin d’année, prenez contact avec votre assureur, votre courtier ou notre agence, afin d’actualiser vos contrats.


Vous l’avez compris, les assurances d’entreprise sont fondamentales dans la vie de votre société et ne doivent pas être négligées.
Payez-vous trop cher pour votre assurance entreprise ? Vos contrats sont-ils toujours d'actualité ? Pour vous aider, nous mettons à votre disposition un guide en téléchargement gratuit : Comment optimiser vos contrats d'assurance professionnelle à La Réunion ?

CTA LB1 Assurances pro téléchargement guide