Assurance transport de marchandises à la Réunion : 4 choses à connaître

Assurance transport de marchandises à la Réunion : 4 choses à connaître

Si vous dirigez une entreprise qui achemine des marchandises (import et/ou export, comme c’est souvent le cas à la Réunion), vous devez être parfaitement couvert pour tous les risques liés à votre activité. Car ces derniers sont nombreux, et les accidents, cela n’arrive pas qu’aux autres ! Dans cet article, AEA, agence d’experts d’assurés, vous détaille ce qu’il y a à connaître sur l’assurance transport de marchandises à la Réunion.

 

Quels risques peuvent être couverts ?


En premier lieu, il convient de faire la distinction entre les biens appartenant au souscripteur de l’assurance, et transportés par :

  • un véhicule dont il est propriétaire (le souscripteur est aussi le transporteur) ;
  • une tierce personne dûment mandatée par le souscripteur pour l’acheminement, quel que soit le mode de transport.

Dans le premier cas, l’assurance transport de marchandises à la Réunion est destinée à couvrir des marchandises destinées à votre activité professionnelle et présentes dans votre véhicule. Les dommages peuvent être consécutifs à une collision, un incendie, une catastrophe naturelle, un acte de vandalisme, un vol, ou autres.

Dans le second cas, vous confiez des biens / matières premières que vous avez fabriqués / que vous revendez / que vous importez à un professionnel du transport par voie terrestre, aérienne, fluviale ou maritime. Dans ce cas-là, aussi, vos biens peuvent être exposés à de nombreux risques :

  • casse lors du transport, du chargement ou du déchargement des marchandises ;
  • détérioration volontaire, en cas d’émeute par exemple ;
  • incendie ou explosion du moyen de transport (acte de terrorisme ou autre) ;
  • vol ;
  • etc.

Quels sont les types d’assurance transport de marchandises à la Réunion ?

L’assurance des marchandises transportées

Les marchandises sont soumises à de nombreux risques de détérioration ou de vol, mais aussi de péremption et d’avarie, pour certaines denrées.

Si les marchandises acheminées sont endommagées, la responsabilité du transporteur peut être engagée.

💡 Bon à savoir : le destinataire n’est pas tenu de prouver la faute du transporteur. Ce dernier est présumé responsable s’il est démontré la réelle perte ou avarie lors de l’acheminement. Cependant, il existe des cas d’exonération ou de limitation de responsabilité (sauf s’il y a faute lourde ou inexcusable de sa part). Dans ces cas-là, il ne sera redevable que d’une partie de la valeur réelle des marchandises perdues ou détériorées.

L’assurance des véhicules d’acheminement de marchandises

Bien sûr, tous les véhicules professionnels doivent être assurés, y compris les remorques. Si vous possédez plusieurs véhicules, vous pouvez contracter une assurance globale (flotte auto) ou pour chaque véhicule séparément.

Le contrat auto doit couvrir tous les risques liés à la circulation des véhicules de votre société. 

AEA, expert d’assuré à la Réunion vous informe : des garanties supplémentaires peuvent compléter votre couverture, en option : indisponibilité du chauffeur ou assistance en cas de panne, par exemple. Parlez-en avec votre agent ou votre courtier en assurance.

 

Obtenir 30 min de conseils gratuits



L’assurance des locaux de l’entreprise spécialisée dans le fret

La plupart des entreprises de transport possèdent des entrepôts, qui doivent être assurés eux aussi. Le contrat doit couvrir :

  • les locaux et bâtiments contre les risques de dégâts des eaux, catastrophes naturelles, incendies, cambriolages, détériorations, etc.
  • mais aussi toutes les marchandises (y compris celles en transit), le matériel et le mobilier présents au sein de l’entreprise.


L’assurance de l’entreprise

Qu’il s’agisse d’une RC pro, d’une multirisque professionnelle (non obligatoire pour une société d'acheminement de marchandises, mais vivement recommandée) ou de garanties pertes d’exploitation, l’entreprise doit être couverte :

  • pour les dommages corporels, matériels, ou immatériels, causés aux tiers par l’entreprise au sens large, dans le cadre de son activité professionnelle ;
  • pour les dommages subis par la société : par exemple, baisse de l’activité consécutive à un sinistre entrainant une perte du chiffre d’affaires, une impossibilité de rembourser les crédits, de payer ses salariés, ...

Dans tous les cas, il est nécessaire que ces polices d’assurances tiennent compte des spécificités de l’activité de transport de marchandises. 

Que déclarer à son assurance pour être bien couvert ?

La réponse est : tout ! Vous devez être le plus précis possible et exhaustif, afin d’être parfaitement couvert, en cas de dommage, et d’éviter tout litige avec votre assurance.

Ainsi, la déclaration à votre assureur doit comprendre :

  • le type de marchandise transporté, son mode d’emballage et de protection ;
  • les destinations des marchandises : locales, nationales, internationales ;
  • les modes de transports (principaux et annexes) : par exemple, camion la plupart du temps et véhicule léger, dans des cas exceptionnels ;
  • le poids des colis expédiés et leur nombre ;
  • la valeur d’assurance : c'est-à-dire, la valeur totale qui sera réclamée en cas de perte totale de la marchandise.


Comment être bien indemnisé en cas de sinistre ?

Si votre marchandise a été endommagée, vous allez devoir effectuer des démarches auprès de votre compagnie ou de votre agent d’assurance. 

Le dossier de réclamation doit comporter les justificatifs suivants :

  • le droit à l’indemnité : 
    • certificat d’assurance signé par l’assureur ;
    • exemplaire original de la police, si souscription d’une police au voyage ;
  • l’original ou la copie du titre de transport ;
  • un certificat attestant du dommage. Cela peut être, selon les cas, un certificat de non livraison, d’avaries (délivré par le commissaire d’avaries), ou définitif des pertes;
  • la facture d’origine ou la copie certifiée conforme de la valeur d’assurance ;
  • toutes les preuves que vous pourrez conserver de votre recours : réserves émises sur le bordereau de livraison, copies des échanges écrits avec le transporteur, etc.

L’assurance transport de marchandises à la Réunion ne doit pas être prise à la légère. Si vous n’êtes pas bien couvert, vous ne serez pas bien indemnisé. Et les dommages peuvent parfois s’élever à plusieurs milliers d’euros. Pour être certain d’être parfaitement assuré, faites appel à un expert d’assuré. Il va décortiquer vos besoins en assurances d’entreprise et vous orienter vers les garanties les mieux adaptées à votre activité. N’attendez plus pour nous contacter !


Pour en savoir plus sur comment optimiser ses contrats d’assurance professionnelle à La Réunion, consultez notre page dédiée à l'optimisation de vos assurances professionnelles à La Réunion, ou téléchargez directement notre guide gratuit ici.

CTA LB1 Assurances pro téléchargement guide